Mesures COVID-19 – novembre 2020

Dans le cadre des recommandations sanitaires et par responsabilité citoyenne, notre équipe se déplacera à votre domicile et/ou commerce que dans les cas d’urgence ou d’état des lieux (sous conditions). Notre agence est à votre disposition par téléphone ou par courriel.

Nous vous remercions par avance de nous contacter en mesurant le degré d’urgence afin de ne pas surcharger notre service technique. En effet, avec un nombre important de locataires présents dans les immeubles nous nous concentrons sur les éléments techniques nécessaires. Nous assurons les visites des logements/commerces vacants (sous conditions et normes OFSP).

Sincèrement, nous vous assurons que notre équipe est motivée et organisée afin de gérer les immeubles dans les meilleures conditions possibles.

Nous ne nous attendons pas à ce que nos processus soient interrompus, mais nous devons souligner qu'il peut y avoir des délais de réponse retardés au cours des prochaines semaines.

Merci pour votre compréhension et cordiaux messages.

FIDI SA.

24 novembre 2020

Démarche de reconnaissance pour faciliter de futures interventions des pompiers.

A la suite d’un incendie, le Service de protection et secours Lausanne (SPSL) a mené une reconnaissance dans un immeuble géré par Fidimmobil. Il s’agissait d’observer un système de protection contre l’incendie d’un genre particulier. Retour sur cette collaboration inédite pour notre régie.

«Quelque chose ne tournait pas rond.» Ce 29 octobre 2019, le lieutenant Nobs et sa section sont en pleine intervention dans les hauts de Lausanne. Un incendie s’est déclaré dans un grand immeuble locatif, sous gestion de Fidimmobil depuis très longtemps. Les pompiers ont appliqué la procédure d’usage. «On ventile la cage d’escalier, afin de créer une légère surpression. Ça empêche la fumée d’y pénétrer, ce qui permet aux occupants d’évacuer en toute sécurité.»

Mais là, ça ne fonctionne pas comme d’habitude. Très vite, les pompiers découvrent que l’immeuble est équipé d’un système de protection contre l’incendie. «Une ventilation s’était enclenchée automatiquement dans la cage d’escalier et elle poussait l’air dans le sens inverse de nos machines, explique Stéphane Nobs. Nous avons dû le faire couper pour pouvoir poursuivre notre intervention.»

Les pompiers de Lausanne n’avaient jamais rencontré pareil système. Après le sinistre, ils mènent quelques recherches et découvrent que cet immeuble et son voisin sont les deux seuls à avoir ce type d’équipement dans tout le canton!

Mission de reconnaissance

Quelques semaines plus tard, le lieutenant Stéphane Nobs est de retour sur place, accompagné du concierge professionnel, employé par notre régie. «Nous voulions observer le système et procéder à des tests pour voir comment adapter notre procédure d’intervention, raconte le chef de section. Si nous devons à nouveau intervenir dans cet immeuble, il serait intéressant de pouvoir travailler avec ce dispositif et non pas contre lui.»

En effet, la logique de l’action du système de sécurité est la même que celle des pompiers: sécuriser la cage d’escalier pour permettre l’intervention comme l’évacuation. «C’est essentiel. Car dans un incendie, la fumée tue beaucoup plus que le feu lui-même», insiste le lieutenant Nobs.

La mission de reconnaissance mène à la rédaction d’un rapport avec photos, qui est mis à disposition du SPSL en vue de futures interventions.

Collaboration agréable et efficace

Travailler avec des régies n’est pas exceptionnel, selon Stéphane Nobs. «Nous avons régulièrement des contacts pour trouver des lieux à repérer. Nous avons besoin de connaître les endroits qui présentent des infrastructures particulières. Ou alors qui nous permettent de nous entraîner à des situations spécifiques»

C’est notamment le cas pour les interventions dans des parkings souterrains. «Ce sont des interventions délicates et potentiellement risquées, souligne le chef de section, à la tête d’une équipe de 27 professionnels. Nous devons être bien entraînés.»

Cette mission de reconnaissance représente la première collaboration entre le SPSL et la régie Fidimmobil. Mais elle s’est très bien passée. Le lieutenant Nobs a apprécié la communication efficace et le suivi proposé par la direction. «Monsieur Kern a reçu notre rapport et montré un réel intérêt pour notre démarche. Il a posé différentes questions, je l’ai senti très ouvert.»

«J’ai trouvé très utile que les pompiers s’engagent dans des démarches proactives de ce genre, confirme Julien Kern. Leur activité est essentielle à la sécurité de chacun, il me paraît tout à fait normal de les aider autant que possible. C’est rendre service à nos locataires, à nos clients, mais aussi à l’ensemble de la population.»

Julien Kern

Gestion complète de l'immobilier commercial, industriel ou résidentiel en Suisse romande.

Recevez nos articles et Podcasts directement dans votre boîte e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.